Ateliers langue des signes

Programme pour cette année 2010/1011:

Chaque samedi des vacances scolaires, 

 «l’association-donne-moi-un-signe »

propose de découvrir la langue des signes à travers des jeux.

au local de l'association

35 Allée de l’Arlequin de 17h à 18h

 

 

Pour les vacances d'avril 2011:le 16 et le 23 avril

Public : enfants entendants âgés de 6 à 12 ans

Pour vous inscrire contacter l’association donne-moi-un-signe

06 67 30 61 07  DM1Signe@free.fr

La langue des signes française (LSF) est une langue visuelle qui est la langue des signes utilisée par les sourds et muets français (attention aux termes employés, la plupart des sourds ne sont pas muets au sens clinique du terme). La LSF est une langue à part entière et un des piliers de l’identité de la culture sourde. La LSF est signée par 100 000 à 200 000 personnes sourdes.

  • Les clefs de la langue des signes

Expressions du visage: pour indiquer le sens de la phrase. Par exemple, pour poser une question totale (qui sollicite une réponse par oui ou non), le locuteur aura les sourcils froncés pendant sa phrase. En revanche, une question ouverte comme « Où vas-tu en vacances ? » sera posée avec un haussement des sourcils, également utilisé pour les intensifs par exemple très ou beaucoup

 

La ligne du temps: il n’existe pas de conjugaison en LSF, il suffit au signeur de situer l’action sur la ligne du temps (perpendiculaire à lui : derrière son épaule le passé, au niveau de son corps le présent et devant lui le futur).

 

Transferts: des gestes pronominaux montrant le rôle ou la forme du référent. Pour faire référence à un homme, le locuteur utilisera son index vers le haut, mais pour parler d’une voiture, il utilisera la main à plat. Notez que les noms pour homme et voiture sont différents des pronoms décrits. Les verbes de mouvement peuvent également être signés pour indiquer la direction : « La voiture tourne à gauche » sera le classificateur de voiture tournant à gauche. Autre exemple‚ « Un homme monte l’escalier » se fera par deux doigts imitant les jambes montant un escalier, dans un mouvement pouvant être différent selon qu’il s’agit d’un escalier classique ou en colimaçon…

 

Pour raconter quelque chose et parler de personnes absentes le signeur définit sa place et celle des autres dans l’espace, à la manière d’une mise en scène théâtrale, il est ainsi plus facile de comprendre et de suivre visuellement de qui il s’agit et quels sont les rapports entre les personnages.

 

Les verbes pluri-directionnels: Pour signer « Je te téléphone », le locuteur fera le signe téléphone de lui vers son interlocuteur. En revanche, « Tu me téléphones » se fera en signant téléphone de l’interlocuteur vers le locuteur.

 

Les verbes unidirectionnels: qu’on utilise le « je », le « tu » ou le « il » le verbe aura la même forme comme par exemple les verbes « aller », « manger ».

La syntaxe de la LSF est un sujet de recherche. Elle est parfois enseignée comme une langue d’ordre libre ou une langue OSV (objet sujet verbe), mais certains chercheurs pensent que les choses sont un peu plus subtiles.

 

 

samedis et dimanches de 10h15 à 16h30

 

 

01 84 20 24 80

orientationnanterre@

yahoo.fr

 

227 av Georges Clémenceau 

92000 Nanterre 

 

Venez nous rejoindre sur facebook!

Permanences juridique et psychologique Aide alimentaire En savoir plus

Bénévolat

Vous vou souhaitez vous engager dans le domaine associatif. Rejoignez l'équipe d'Orientation. Contactez nous



Aides sociales

questionnaire.pdf
Document Adobe Acrobat [109.6 KB]
Ensemble orientons nous vers la réussite!
Ensemble orientons nous vers la réussite!